Image
image
image
image


critere 1: SAINE



Dans le respect de l'homme et de la planète l'architecture bénéfique utilise des matériaux naturels et sains.





 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

matériaux sains

Une architecture bénéfique se conçoit difficilement avec des matériaux nocifs.
Nous écartons de notre choix les matériaux dont la nocivité est reconnue ou fortement soupçonnée au titre de la précaution.
Les critères de rentabilité et de productivité ne vont pas toujours de pair avec la santé, et nous en mesurons souvent les effets à retardement. Le bon sens oriente progressivement les fabricants vers des approvisionnements et des techniques de production soutenables. Les matériaux présents sur le marché répondent de mieux en mieux aux critères d'efficience recherchés. La production de masse attendue permettra progressivement d'en maîtriser le coût.

des chiffres toujours des chiffres!

Il est rassurant de pouvoir quantifier des résultats, et cela permet d'objectiver les améliorations en se donnant une bonne raison de faire toujours plus à défaut de faire mieux. Nous pouvons observer une escalade dans les coefficients d'isolation thermique avec l'épaississement des murs et l'herméticité de l'habitat.
Ne perdons pas de vue la finalité de la construction qui demeure le BIEN-ÊTRE de l'HOMME, au juste prix bien entendu. Ce bien-être peut se mesurer notamment à travers la qualité de l'air renouvelé et le taux d'hygrométrie.


A titre d'exemple:
Une construction en ossature bois utilisera

  • pour la structure et les bardages des bois naturellement classés 3 (Douglas, mélèze, red cedar...) ne nécessitant pas de traitement.
  • pour son isolation des isolants thermiques naturels et respirants (Fibre de bois, laine de cellulose, laine de chanvre...)
Une construction maçonnerie péfèrera la brique au béton ("respirante" et moins énergivore à sa fabrication)




retour suite haut page


image
image