Image
image
image
image


critere 2: EFFICIENTE



Les projections sur quelques décennies nous indiquent que nous aurons besoin de 2 planètes pour satisfaire nos besoins sans les remettre en question. Il va falloir faire preuve d'imagination dans la façon d'économiser les dépenses énergétiques, en commençant par repenser nos besoins et en privilégiant les énergies renouvelables.











 

 

 

Le soleil, le vent, l'eau, la chaleur terrestre constituent des ressources inépuisables à conditions qu'elles soient gérées dans la conscience de l'équilibre climatique de la planète et avec bon sens.


1. l'énergie solaire

  • Thermique: pour la production d'eau chaude et/ou chauffage au sol basse température, ou radiateurs à eau. L'installation sera nécessairement couplée avec une source d'énergie complémentaire (électrique, gaz, fuel...) A titre d'exemple: en Haute Savoie une installation solaire thermique couvre en moyenne 35% des besoins en chauffage. Sur la côte méditerranéenne la même installation couvre 70% des besoins en chauffage.
  • Photovoltaïque: pour la production d'électricité.

2. la géothermie

  • En surface ou en profondeur elle réchauffe ou rafraîchit l'air avec la température du sous-sol, selon la saison. Couplée à une pompe à chaleur elle permet la production de chauffage et d'eau chaude.
    Le puits Canadien ou Puits Provençal est l'ancêtre de la géothermie. Il permet de réchauffer ou de rafraîchir l'air de 3°C à 4°C dans des conditions économiques, en complément d'une autre source de chauffage.

3. le bois-énergie
  • Des chaudières à granulés de bois (pelés) ou à bois déchiqueté produisent le chauffage et l'eau chaude. Elles peuvent être couplées à une production d'eau chaude solaire, afin de ne pas utiliser la chaudière l'été.
  • Des poêles à bois de plus en plus performants sont proposés sur le marché: les poêles "turbo" à faible consommation grâce au réchauffement préalable de l'air dans un conduit interne, les poêles de masse qui permettent le stockage et la restitution de la chaleur à l'aide de matériaux à inertie en habillage (pierre - céramique)

4. la récupération d'eau de pluie
  • En cuve enterrée (béton ou plastique) ou en réservoir intégré à l'intérieur de la construction. L'eau de pluie ainsi stockée peut être réutilisée pour l'arrosage extérieur, les toilettes, le lave-linge en sachant qu'elle n'est pas potable et que des dispositions visant à sécuriser son utilisation, sont nécessaires.

5. l'énergie éolienne
  • Elle met en oeuvre la force du vent. Encore peu utilisée dans l'habitat individuel l'éolienne domestique est justifiée dans des régions balayées par des vents constants.







image
image